Projeté pour la première fois en 2007 au Kinépolis de Nancy (voir article), ce film réalisé par Makhlouf IDRI et produit par l’ACB 54 propose le portrait de personnalité issues de l’immigration et montrant un visage du modèle de réussite républicaine.


Synopsis du film veni vidi vici

Le film documentaire de 34’ bat en brèche les idées reçues. Au travers de 5 portraits de personnalités dont la réussite n’est plus à démontrer, il met en évidence que l’immigration est un phénomène économiquement et culturellement positif mais politiquement sensible.

Portraits croisés de Daniel Prévost (comédien), Rachid Arhab (journaliste), Magyd Cherfi (leader de l’ex-groupe de musique Zebda), Tokia Saïfi (ancienne ministre) et Yazid Sabeg (grand patron), tous d’origine Algérienne. Ils nous livrent leurs parcours de réussite personnels, leurs liens à leur origine et leurs visions de la société française. Le film fait la lumière sur ces « exemples de réussite », loin des clichés habituels sur « l’étranger » que l’on dit voyou ou islamiste.

Un an après les événements dits « des banlieues », l’opinion sur les publics issus de l’immigration n’ont pas vraiment changé. Au contraire, à quelques mois d’échéances importantes pour le pays, les préjugés et les stéréotypes reviennent sur le devant de la scène. Il est donc urgent de changer les regards.

 

Leave a Reply